« Je suis Charlie » mais… Qu’est-ce qu’être Charlie en fait ?

Attention: cet article ne cherche pas à heurter les croyances, propos, religions, pensées ou fantaisies de quiconque. C’est une OPINION, c’est une volonté de contribuer à ce qui a lieu actuellement: le débat citoyen.

Partant de la caricature qui accompagne cet article “dessine-moi un crayon”, nous nous sommes inspirés d’un grand expert de l’humanité qui la regarde surtout depuis le point de vue le plus précurseur de tous, celui des enfants, il s’agit bien-sûr d’Antoine de Saint-Exupéry. C’est pour cette raison que pour nous interroger sur qu’est ce qu’être Charlie, nous avons repris quelques réponses des collégiens, parce que les enfants sont sans doute le reflet de la société de demain. « Je suis Charlie » a-t-on lu sans cesse partout ! Mais qu’est-ce que ce message véhicule ? Il ne veut pas dire qu’on était tous abonnés au Magazine Charlie Hebdo, sinon il n’aurait pas été aussi souvent (très souvent même) menacé par la faillite.

Je considère que dans l’explosion des opinions ayant été exprimées ces derniers temps suite aux attentats terroristes perpétrés au siège du journal Charlie Hebdo et aux attaques antisémites qui l’ont suivi, il y a eu tellement d’informations, de contradictions, de propos ambigus ou d’autres faisant même peur ! « Qu’est-ce donc qu’être Charlie ? »  me suis-je demandé. Pour répondre à cette question y a un seul public qui ne ment pas et qui en plus constitue un reflet sans faute de l’état de lieux de « la République » : des élèves de collège, venant d’une banlieue éloignée des grandes villes, ne faisant pas forcément partie des milieux les plus aisés et pour une grande partie d’entre eux de confession musulmane. Leurs réponses au brevet blanc sur la question d’Education Civique évoquant les derniers événements à partir d’une photo prise lors de la « Marche Républicaine » montre à quel point la question de la liberté d’expression a besoin d’être encore débattue, expliquée et « revisitée » car il ne s’agit jamais d’un acquis à part entière.

Bien qu’il y en ait certains qui disent qu’eux ils ne sont pas Charlie, leurs réponses sont sincères, peut-être parfois trop sincères… D’autres, plus qu’un sourire, m’ont donné de l’espoir. Voici quelques lignes écrites par ces enfants :

« … la France ne se laissera pas faire et elle est plus soudée que jamais. »

« Je ne suis ni pour ni contre ces attentats, mais le journal Charlie Hebdo ne savait pas avoir des limites. Je suis contre les personnes qui ont tué les personnes de ce journal, car ils salissent l’image de l’Islam[…] Tout cela a commencé à cause de Charlie Hebdo, car il a provoqué les Musulmans[…] [En rouge :]Je ne suis pas Charlie, je suis une musulmane, qui est dans une école laïque.  »

Sincèrement cette réponse m’a posé beaucoup de problèmes quant à la façon dont elle était rédigée, elle était très longue et parfois contradictoire. Je pense que cette élève se posait quand même des questions très pertinentes et légitimes par rapport à sa propre religion et comment les amalgames allaient la toucher directement. Elle finit par une phrase qui m’a surprise, mais qui doit aussi nous faire réfléchir sur les discours politiques et propos tenus contre les Musulmans. Citons par exemple Marine Le Pen – ne parlons même pas de Michel Houellebecq ou Philippe Tesson !- qui a souvent appelé les gens de cette confession en France comme étant une “occupation, un poids sur les Français”. Il faut peut-être lui rappeler parfois qu’il y a des Français Musulmans aussi ! La copie de cette fille finit ainsi   : « Je ne suis pas une terroriste, voilà ». Son enseignant est conscient du travail qui doit encore être fait pour expliquer aux élèves l’importance des libertés pour éviter qu’eux-mêmes tombent dans le piège de l’intolérance…

« Je pense que même si il y a des problèmes, la violence ne résolu (sic.) pas le problème . […] la France est un pays de solidarité et que c’est un pays qui commémore [condamne, je pense] des attentats »

« Les personnes sont très énervées […] Mon point de vue c’est que déjà même si Charlie Hebdo ont caricaturé le Prophète Mohammed, le prophète n’a jamais dit ou même écrit dans le Coran de tuer. Le terrorisme pour moi n’a pas de religion. »

« La France est unie pour combattre pour sa liberté qui est fondamentale dans une République .»

« Je n’étais pas un lecteur de Charlie Hebdo donc je ne sais pas s’ils réalisaient des dessins insultant les religions, mais je trouve ça stupide de tuer des gens pour des simples dessins. »

Pour finir sur la question de qu’est-ce qu’être Charlie je pense que cette phrase fait une belle conclusion : « Je pense que cette manifestation a eu raison d’être. […] pour que le monde entier n’oublie pas que nous avons le droit de penser. La France est un pays où tout le monde a le droit de s’exprimer, à nous de défendre notre droit. ».

Notre intention n’est pas non plus de ressortir le livre rouge de la République (mieux connu comme le Tour de la France par deux enfants de G. Bruno) mais une nation se caractérise surtout par le souhait de vivre ensemble St-Exupéry l’a dit mieux que nous dans la Terre des hommes “Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction”.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s